L’Estonie, un nouveau modèle éducatif à suivre?

 

First grade students take a computer lesson in school in Tallinn

 

Avec des résultats en nette progression aux tests PISA, l’Estonie présente un système où règne l’équité entre les divers milieux socioéconomiques et ethnoculturels. On y relève aussi:

– des enseignants ayant une grande autonomie
– le même enseignant de la 1ère à la 3ème année du primaire (et parfois au-delà)
– une pédagogie proactive qui intervient en amont, afin d’éviter que les problèmes menant au décrochage scolaire ne s’installent
– la gratuité des services éducatifs dès l’âge de 18 mois et jusqu’au collège, incluant le repas du midi
– très peu d’écoles privées
– une société qui accorde une grande importance à l’éducation

theatlantic.com

Comment l’école doit-elle changer?

4950877_6_948a_francois-taddei-biologiste-dirige-depuis_66631f229074dbc0e9e8624e5c46c0e4

François Taddei : « Il est temps de passer à une école de la confiance »

« Créé en 2005, le Centre de recherches interdisciplinaires agrège des dizaines d’actions innovantes en matière d’éducation. Son fondateur et directeur, le biologiste François Taddei, plaide pour une révolution copernicienne qui transformerait un système éducatif engoncé dans le contrôle en « écosystème innovant ». »

Lemonde.fr

7 questions auxquelles tout nouvel enseignant devrait pouvoir répondre

tableau

« Ne pas se contenter d’enseigner la matière, mais s’inscrire dans un mouvement de changement, s’adapter à cette nouvelle tâche de l’enseignant face à l’apprenant moderne. Et que répondriez-vous à ces 7 nouvelles questions? »

carrefour-education.qc.ca

Enseigner en « visant la moyenne » et ne rejoindre aucun élève!

 

Construire plutôt des programmes incluant les « extrêmes » (de l’élève en difficulté à l’élève doué) afin de développer le potentiel de chacun.
Développer une éducation « ajustable » à tous et chacun.
(en anglais)

 

Former les élèves au monde de demain et non à celui dont nous sommes issus

livre-696x464

« La conférence de fermeture du sommet uLead, qui s’est tenu à Banff du 24 au 27 avril 2016, était offerte par Yong Zhao, président et directeur de l’Institute for Global and Online Education du College of Education de l’université de l’Oregon. C’est avec humour et tact qu’il a utilisé des exemples allant du Petit renne au nez rouge aux stars comme Lady Gaga pour aborder les sujets du décrochage scolaire, des élèves à besoin particuliers et du curriculum scolaire actuel. Voici un aperçu de ses propos. »

écolebranchée.com