Des établissements qui changent les choses

image (1)

« Les enfants issus de milieux socioéconomiques défavorisés obtiennent de meilleurs résultats scolaires à 12 ans s’ils ont fréquenté de manière intensive un service d’éducation préscolaire en bas âge. Et il y a plus : en sixième année du primaire, l’écart de réussite scolaire entre les jeunes issus de milieux aisés et ceux issus de familles pauvres disparaît lorsque ces derniers ont fréquenté un Centre de la petite enfance (CPE) avant leur arrivée sur les bancs d’école. Ces conclusions ont été dévoilées en décembre dernier dans un article de la revue scientifique Pediatrics, grâce aux données collectées à travers l’Étude longitudinale du développement des enfants du Québec (ELDEQ). »

Ledevoir.com