Non aux devoirs?

9CEZSS7R7T-1024x678

Non aux devoirs?
Un débat récurrent… Ils n’auraient pas d’effet sur la réussite scolaire au primaire et pourraient même nuire aux enfants (sentiment négatif envers l’école, relations parents-enfants tendues, diminution du temps de repos et de jeu à la maison…)

LifeHack.org

POURQUOI NE PAS REMPLACER LES DEVOIRS PAR LA LECTURE? – Benoit Wautelet

Enseignons.be

Les devoirs au primaire sont-ils nécessaires? Une école croit que non

160122_4l5mc_stats-devoirs_sn635

« Les devoirs sont souvent synonymes de discorde et de stress, non seulement pour les enfants, mais aussi pour leurs parents. Depuis cinq ans, les élèves de l’école primaire de La Passerelle, à Asbestos, n’apportent plus de travail scolaire à la maison. Bien qu’aucune étude scientifique ne démontre de façon claire que les devoirs au primaire ont un impact positif sur la réussite scolaire des enfants, 94 % des enseignants du Québec en donnent presque toujours selon le Conseil supérieur en éducation. »

Radio-Canada.ca

Du bon usage des devoirs

changer-ecole-grand-800x600

« En 1re année, les devoirs ne devraient pas dépasser 10 minutes par jour. En 6e année, 30 minutes. Celui qui le dit, Thierry Karsenti, est professeur à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Montréal, et ses recommandations résultent de la synthèse de centaines d’études réalisées ici et ailleurs. »

Cliquez ici.

Lactualité.com

Devoirs à la maison: un défi pour 82% des parents

thierry_kasenti_allo-prof2015

« Qu’ils fréquentent l’école publique ou privée, la quasi-totalité des élèves du primaire et du secondaire ont besoin d’aide lorsqu’ils font leurs devoirs à la maison. Parallèlement, 82 % des parents considèrent la période des devoirs comme un défi.

C’est ce qui ressort d’une importante étude réalisée auprès de 6659 acteurs scolaires par l’équipe de la Chaire de recherche du Canada sur les technologies de l’information et de la communication (TIC) en éducation, dirigée par le professeur Thierry Karsenti, de la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Montréal. »

Cliquez ici.

NOUVELLES UMONTRÉAL.CA

Les devoirs : outil d’apprentissage ou de reproduction sociale?

header_pince

« Les devoirs sont-ils ou non utiles? Exigent-ils trop l’intervention des parents? Ces questions, presque aussi vieilles que l’école elle-même, attisent encore les passions. Alors que Thierry Karsenti, par exemple, fait sienne la position traditionnelle en se demandant en quoi le fait de travailler plus pour l’école peut-il avoir un impact négatif, Normand Baillargeon incite à la prudence : les devoirs trop exigeants ou mal adaptés peuvent avoir des effets désastreux : ils risquent de démotiver les élèves, de leur faire penser qu’ils ne peuvent pas apprendre ou de leur faire adopter de mauvaises routines de travail. »

Cliquez ici.

ELFONTARIO.CA

Les devoirs aident à mieux réussir à l’école

fbf31feb-91aa-4039-97c8-061c790cd703_JDX-NO-RATIO_WEB

« C’est du moins ce qu’affirme Thierry Karsenti, professeur à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Montréal, qui a analysé plus de 300 études sur le sujet.

Ses travaux l’ont mené à publier l’ouvrage Les devoirs scolaires: ce qu’en dit la recherche, stratégies gagnantes et apport des technologies. »

Cliquez ici.

JOURNAL DE MONTRÉAL