ABRACADABRA, APPRENDRE À LIRE EN LIGNE

images (2)

« Le curriculum québécois est trop faible pour les enfants de 5 ans, affirme Monique Brodeur, doyenne de la faculté des sciences de l’éducation de l’UQAM et directrice de l’équipe de chercheurs chargée de l’adaptation française d’Abracadabra. La reconnaissance de certaines lettres est trop faible. »

Cliquez ici.

La Presse.ca

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s