Les devoirs : outil d’apprentissage ou de reproduction sociale?

header_pince

« Les devoirs sont-ils ou non utiles? Exigent-ils trop l’intervention des parents? Ces questions, presque aussi vieilles que l’école elle-même, attisent encore les passions. Alors que Thierry Karsenti, par exemple, fait sienne la position traditionnelle en se demandant en quoi le fait de travailler plus pour l’école peut-il avoir un impact négatif, Normand Baillargeon incite à la prudence : les devoirs trop exigeants ou mal adaptés peuvent avoir des effets désastreux : ils risquent de démotiver les élèves, de leur faire penser qu’ils ne peuvent pas apprendre ou de leur faire adopter de mauvaises routines de travail. »

Cliquez ici.

ELFONTARIO.CA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s