Étude universitaire américaine: Le Ritalin n’améliore pas les résultats scolaires

safe_image
Un article d’août 2014 qui refait surface sur Twitter et Facebook ce matin:
« Les jeunes Québécois souffrent-ils davantage de déficit d’attention que les autres?
44% des médicaments de ce type prescrits au Canada le sont au Québec.
Les prescriptions de Ritalin ont triplé dans la province après l’adoption du régime public d’assurance-médicaments.
Egide Royer, Prof., Faculté de l’éducation, Université Laval : «On a la détente beaucoup trop rapide pour identifier les troubles déficitaires d’attention et d’hyperactivité. La deuxième chose, c’est qu’on y va beaucoup trop rapidement, on surmédicalise cette question-là présentement.»
Le Ritalin est parfois appelé la «drogue de la réussite».
À tort, conclut une étude de l’Université Princeton, qui a suivi 15,000 enfants et leurs familles, du Québec et d’ailleurs au Canada, sur une longue période: 14 ans. »

TVA NOUVELLES

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s